Vous êtes ici :

Ephéméride

Vendredi - Sem. 33 1 7 Août Hyacinthe GPremier quartier

Actualités

Faire de nouveaux projets avec un rachat de crédits

Le rachat de crédits est une solution financière efficace pour réduire votre endettement mensuel.

Lire la suite...

Les Français et le découvert bancaire

La majorité des Français est dans le rouge,

Lire la suite...

L'hypothèque, une garantie de moins en moins utilisée.

Quand vous contractez un crédit immobilier,

Lire la suite...

A propos du surendettement

Le dispositif de traitement du surendettement a été créé par la loi Neiertz n° 89-1010 du 31 décembre 1989.

Lire la suite...

Regroupement de crédits : financer de nouveaux projets, ou juste bien redémarer.

De quoi éviter les fins de mois difficiles et financer de nouveaux projets, le rachat de crédit est une solution intéressante pour baisser le montant de ses mensualités et alléger son taux d’endettement.

Lire la suite...

La majorité des Français est dans le rouge,

les ménages aisés comme les moins riches. Et en cas d'autorisation de découvert bancaire, nombreux sont ceux qui n'hésitent pas à dépasser la limite autorisée. Le découvert bancaire, une pratique qui coûte cher.

Selon la récente étude Panoramabanques.com pour TRL et Le Parisien, un tiers des Français bénéficie d'une autorisation de découvert bancaire atteignant 500€. Et parmi eux, 61% dépassent la limite autorisée au moins une fois par an. Une habitude révélatrice d'une mauvaise gestion, qui concerne tout le monde quel que soit le niveau de revenus.

52% des ménages disposant de revenus confortables (plus de 3 000€ par mois) excèdent la limite autorisée au moins une fois par an. Les ménages moins aisés (moins de 1 500€/mois) y ont toutefois recours plus largement (64%). A un rythme mensuel, ce sont 16% des plus riches et 28% des moins aisés qui dépassent le seuil autorisé.

Même autorisé, le découvert bancaire coûte cher. Les agios oscillent entre 8% et 15%. Et pour les dépassements au-delà du seuil toléré, les banques peuvent ponctionner jusqu'à 20% !

Pour mémoire, l'autorisation de découvert n'est pas automatique, la banque en définit les conditions (autorisation ponctuelle ou à durée indéterminée, pour un découvert effectif qui ne peut excéder 3 mois) et peut revenir sur cette tolérance. Tout découvert de plus de 200€ sur plus de 90 jours consécutifs est légalement requalifié en crédit à la consommation. Entre temps, la banque aura sans doute enclenché la procédure des agios et supprimer l'autorisation de découvert.